Maison Félix Leclerc

L’enfance de Félix Leclerc à La Tuque

Joseph Félix Eugène Leclerc a vu le jour à La Tuque le 2 août 1914. Fils de Fabiola Parrot et de Léonidas Leclerc, dit Léo, un géant qui construisait des villages, le petit Félix a grandi entouré de son père, de sa mère et de ses dix frères et sœurs. Sixième enfant de la famille, Félix a appris auprès de sa mère un art de vivre simple et profond. Fabiola a enseigné à ses enfants à apprécier chaque petit bonheur de la vie.

Le jeune Félix a joui d’une belle enfance. Observant les adultes qui l’entouraient, s’amusant avec ses frères et sœurs, il a découvert la chaleur familiale, l’amitié, la nature, la musique et le théâtre. Félix s’est souvent attaché à des enfants différents, solitaires, portant en eux, et sur leurs frêles épaules, une lourde expérience de vie et auprès desquels il apprenait beaucoup. (Dans Pieds nus dans l’aube, le poète raconte l’histoire de Fidor et de Ludger.)

À l’âge de douze ans, Félix partit en train pour poursuivre des études secondaires au juvénat à Ottawa d’où il ne revint qu’à la fin de chaque année. Cependant, en raison de la crise économique, son père dut le retirer du collège avant la fin de ses études. Lorsqu’il retrouva sa famille, cette dernière était installée sur une ferme à Sainte-Marthe-du-Cap.