Lancement de la campagne de financement populaire pour sauver la Maison Félix-Leclerc de Vaudreuil : Restaurons notre fierté

Lancement de la campagne de financement populaire pour sauver la Maison Félix-Leclerc de Vaudreuil : Restaurons notre fierté

Vaudreuil-Dorion, le 25 avril 2013 – C’est un véritable cri du cœur qu’ont lancé les porte-paroles de La maison Félix-Leclerc lors du lancement officiel de la campagne de financement, sous le thème «restaurons notre fierté».

«Il faut que la population se mobilise et contribue rapidement pour sauver cette maison qui se dégrade de jour en jour», a déclaré Lorraine Messer, présidente de la Maison Félix-Leclerc de Vaudreuil.

« Tout est en place techniquement et le chantier pourra débuter dès que les 750 000 $ manquants seront au rendez-vous. Nous invitons donc les gens de Vaudreuil-Soulanges et tous les Québécois à poser un geste de fierté et à contribuer pour sauver la maison où Félix Leclerc a vécu jusqu’en 1968» a ajouté le directeur général, Simon Bissonnette.

Cette vaste campagne de financement fait appel à tous ceux qui souhaitent perpétuer la mémoire de cette icône de la chanson québécoise. Les subventions ne couvrant pas l’ensemble des frais engendrés par le projet, nous invitons la population à se mobiliser. La sauvegarde du bâtiment est aujourd’hui entre les mains de la communauté.

Cabinet de campagne

Plusieurs personnalités s’engagent dans le projet et travailleront activement au succès de la campagne de financement qui s’amorce aujourd’hui.

La campagne sera co-présidée par M. André Chagnon et Mme Marie-André Prévost.

«Nous invitons les Québécois à poser un geste de fierté. À tous ceux et celles qui sont fiers de l’héritage que nous a légué Félix Leclerc, nous demandons de contribuer à cette campagne, pour qu’ensemble, à notre tour, nous puissions sauver son héritage » a déclaré André Chagnon, co-président du cabinet de campagne de financement.

« Faisons tous ensemble de La Maison Félix-Leclerc un lieu de création de notre fierté, de notre histoire, de notre richesse collective », a affirmé de son côté Mme Marie-Andrée Prévost.

Plusieurs autres personnalités influentes de la région s’engagent dans le projet : Bernard Séguin-Poirier, Serge Primi, Richard Beaumier, Dominique Janelle, Odette Lalonde ainsi que Lorraine Messer.

Engager la région pour sauver une fierté nationale

Cette campagne de financement permettra à la population de s’approprier ce lieu qui a été classé monument historique par le Gouvernement du Québec depuis 2009 et qui deviendra un lieu touristique et culturel d’importance dans la région de la Montérégie dès son ouverture au public en 2014, année qui marquera également le 100e anniversaire de naissance de Félix Leclerc.

Un lieu de création et de rencontres artistiques exceptionnelles

« L’ensemble du site sera accessible au public dans le but de faire connaître cette période des plus créatives de la vie de Félix Leclerc. La maison sera aménagée en centre d’interprétation et de nombreuses activités culturelles s’y dérouleront. Les jardins autour de la maison mettront en valeur l’environnement de ce lieu qui fut source d’inspiration pour Félix. L’objectif ultime de cette restauration est de préserver ce site et ses souvenirs, mais aussi en faire, comme au temps de Félix, un lieu d’inspiration et de création pour les artistes», a conclu Lorraine Messer, présidente de la Société.

Posez un geste de fierté

De nombreux outils sont mis à la disposition du grand public pour contribuer à leur façon et en fonction de leurs moyens à la restauration de ce bâtiment. Que ce soit par texto, par téléphone, ou en ligne à maisonfelixleclerc.org/dons, tous ces gestes nous permettront de sauver La maison Félix-Leclerc.

À propos de l’organisme

La maison Félix-Leclerc de Vaudreuil est un organisme sans but lucratif fondé en 2000 par un groupe de citoyens soucieux de préserver ce bâtiment rempli d’une richesse culturelle. Sa mission est donc de restaurer la propriété ayant appartenue à Félix Leclerc et de la rendre accessible au public dans le but à la fois de faire connaître cette période marquante de sa vie et aussi de donner accès au site aux artistes d’aujourd’hui, principalement notre relève.