La restauration est commencée

La restauration est commencée

Vaudreuil-Dorion, le 14 janvier 2014 – C’est en présence du ministre de la Culture et des Communications, M. Maka Kotto, du député de Vaudreuil, M. Yvon Marcoux, et du maire de Vaudreuil-Dorion, M. Guy Pilon, que commencent les travaux de restauration de la maison Félix- Leclerc.

« Cette restauration va permettre d’honorer la mémoire d’un géant de la culture québécoise et d’un grand poète de notre temps. À terme, ces rénovations feront en sorte de faire revivre cette demeure où a vécu Félix Leclerc pendant dix ans et dans laquelle il a écrit une partie importante de son immense œuvre poétique. Nous souhaitons que ce lieu de mémoire nous rappelle pour toujours l’extraordinaire richesse de l’homme et de son héritage », déclare le ministre de la Culture et des Communications, M. Maka Kotto.

« La Ville de Vaudreuil-Dorion est très heureuse d’appuyer le projet de restauration de la maison où Félix Leclerc a créé plusieurs de ses œuvres. Il est sans contredit le plus grand chansonnier québécois et a été un important ambassadeur de la francophonie. Restaurer cette maison, c’est préserver son esprit et permettre aux générations à venir de connaître l’œuvre de cet artiste renommé. Personnellement, je suis très fier de dire aux nouveaux citoyens et à nos visiteurs que le grand Félix Leclerc a vécu à Vaudreuil-Dorion 20 ans », précise le maire de Vaudreuil-Dorion, M. Guy Pilon.

Le député de Vaudreuil, M. Yvon Marcoux, tient à ajouter que « c’est avec beaucoup de fierté que nous franchissons aujourd’hui l’étape de la première pelletée de terre, résultat de plusieurs années de collaboration pour que la mémoire de Félix Leclerc laisse son empreinte dans notre région. ʺ″Il y a des maisons où les chansons aiment entrerʺ″, disait Félix qui s’est inspiré du patrimoine et de l’histoire de notre région pour écrire quelques-uns des plus beaux poèmes, des plus grandes pièces de théâtre et des plus belles chansons du répertoire québécois. Alors que la renommée de Félix Leclerc dépasse les frontières du Québec, son âme vivra encore longtemps au cœur de cette maison grâce aux nombreux artistes qui y puisent et y puiseront leur inspiration créatrice ».

« Nous sommes heureux d’accueillir ces dignitaires ainsi que les professionnels du chantier, de nombreux partenaires, donateurs et amis pour partager ce moment important qu’est la première pelletée de terre », souligne la présidente de la maison Félix-Leclerc, Mme Lorraine Messer.

Les travaux

La restauration consiste à remettre le bâtiment patrimonial dans un état similaire où il était quand Félix Leclerc y habitait, et ce, afin de le mettre en valeur et de le conserver à long terme. Ce travail minutieux a été adjugé à Constructions R.D.J., une entreprise ayant plus de 30 années d’expérience. Cette étape représente 1,5 M$ du budget global d’un peu plus de 2 M$ pour effectuer la restauration de la maison située sur le chemin de l’Anse ainsi que pour construire le pavillon d’accueil.

L’ouverture

Le lieu d’interprétation ouvrira ses portes au public à l’été 2014, à point nommé pour les festivités entourant le 100e anniversaire de naissance de Félix Leclerc. La maison deviendra la seule maison de l’artiste ouverte au public et l’unique attrait touristique de la grande région de Montréal qui honorera sa mémoire. « Cette maison, dans laquelle il a habité jusqu’en 1967, fut un témoin privilégié de notre histoire nationale et la source d’inspiration de plusieurs de ses œuvres telles que Moi mes souliers, Le p’tit bonheur et L’hymne au printemps », conclut Simon Bissonnette, directeur général de la maison Félix-Leclerc.

Le site Internet www.maisonfelixleclerc.org ainsi que la page Facebook de la maison Félix- Leclerc rendront compte régulièrement de l’avancement des travaux.