Campagne de financement

Mot des coprésidents

Le projet de restauration de la maison de Félix Leclerc
et son ouverture au public était un projet de longue haleine. Nous arrivons au fil d’arrivée en cette année du centenaire de Félix Leclerc.

Ce projet a été rassembleur. La population s’est mobilisée pour que le projet se réalise. Sauver la maison de Félix était un geste de fierté envers notre histoire, notre culture, notre patrimoine, mais particulièrement envers Félix Leclerc.

Il faut, cependant, encore se relever les manches pour compléter le financement des travaux. La campagne de financement se poursuit jusqu’en 2015 puisqu’il reste encore 400 000 $ à trouver pour atteindre notre objectif de 750 000 $. Quand nous aurons franchi ce cap, nous serons vraiment fiers de ce que nous aurons accompli.

Les moyens pour nous aider financièrement sont diversifiés : don, achat de briques souvenir, commandite, participation à un événement-bénéfice, etc. Consultez les divers programmes et ajoutez votre nom à la longue liste des fiers donateurs qui rendent ce projet possible.

André Chagnon et Marie-Andrée Prévost
Coprésidents de la campagne de financement

André Chagnon

Né à Montréal, André Chagnon a fondé Vidéotron, une compagnie régionale de télédistribution, en 1964. André Chagnon et le Groupe Vidéotron ont été reconnus à l’échelle mondiale pour leur esprit novateur et, notamment, pour le système multimédia Vidéoway, commercialisé au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

En 2000, Quebecor Media inc. fait l’acquisition du Groupe Vidéotron et de ses filiales réglementées en câblodistribution et télédiffusion. André Chagnon quitte ainsi ses activités au sein du Groupe Vidéotron, après 37 ans de carrière. Avec son épouse Lucie et ses cinq enfants il décide de consacrer son temps et ses énergies à la mise sur pied de la Fondation Lucie et André Chagnon, qui est aujourd’hui la plus importante fondation privée au Canada.

Les ambitions de la Fondation sont de prévenir la pauvreté en agissant principalement auprès des enfants et de leurs parents et en ciblant particulièrement la réussite éducative des jeunes Québécois.

Marie-Andrée Prévost

Fille d’entrepreneurs et de visionnaires, Marie-Andrée Prévost a hérité de ses traits de caractère de ses parents. La jeune directrice générale des Hebdos du Suroît se trouve maintenant à la tête de l’entreprise de presse fondée par sa mère, il y a près de trois décennies, et ne cesse de faire croître les médias qu’elle dirige. Elle est celle qui se trouve derrière l’idée de vaudreuil-soulanges.tv, une web-télé qui dicte la manière de faire dans le monde des hebdomadaires au Québec.

Ouvertement engagée dans de nombreuses activités de bienfaisance, Marie-Andrée Prévost est une spontanée qui a le cœur sur la main. Que ce soit au chapitre de la santé, de l’aide aux jeunes, des saines habitudes de vie ou du patrimoine, de l’histoire et de la culture, comme dans le cas de la maison Félix-Leclerc de Vaudreuil, elle encourage et met l’épaule à la roue, pour que les campagnes de souscription qui se tiennent dans Vaudreuil-Soulanges soient des succès.